VISIONS D’AFRIQUE Mercredi 24 octobre à l’Eldo 1 film + 1 concert

3èmes rencontres cinématographiques du Pays Marennes-Oleron

 Soirée d’ouverture

1 concert d’Abou Diarra + 1 film La 5ème corde

mercredi 24 octobre à 20h30

au cinéma Eldorado de St Pierre d’Oleron 

Pour la troisième année, les cinémas d’Afrique s’inviteront dans les salles de l’Estran à Marennes et de l’Eldorado à Saint-Pierre d’Oleron, du mercredi 24 octobre au mardi 30 octobre. Vingt films africains, dont 9 longs métrages représentant 8 pays, constituent le copieux programme de cette 3ème session qui comportera 29 séances. Ces rencontres cinématographiques sont organisées par les associations Afriques en scène et le LOCAL.

La séance d’ouverture aura lieu le mercredi 24 octobre à 20h30 à au cinéma Eldorado. Elle commencera par un concert d’une heure de Abou Diarra, joueur malien de n’goni (guitare à six cordes), accompagné de son groupe Donko band. Abou Diarra allie ses origines et la découverte de l’occident au travers de flâneries maliennes, mandingues ou de blues. Surnommé le Jimi Hendrix du n’goni, il parcourt les pays en solo ou avec son groupe Donko band, insufflant au n’goni des accents de blues, d’afro funk décalé.

La soirée se poursuivra avec la projection du film La cinquième corde de la réalisatrice marocaine Selma Bargach – 1h40 (Maroc). En 1999, Malek, un jeune musicien passionné de luth, quitte Casablanca pour partir chez son oncle Amir, qui doit lui apprendre les subtilités du luth. Ce maître de musique lui promet de lui révéler le secret de la 5ème corde. Durant son enseignement, Malek rencontre Laura, musicienne, qui lui donne l’énergie pour poursuivre son rêve. La 5ème Corde nous transporte au cœur d’une culture qui emprunte la voie initiatique, dans une véritable quête spirituelle où la musique joue le rôle principal.

Cette soirée d’ouverture est organisée en partenariat avec le Service Culturel de Saint-Pierre d’Oléron.

Tarifs : 14 et 11 euro 

Renseignements et réservations Eldorado : 05 46 47 82 31

 

Ce contenu a été publié dans fanzine. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.