un peu de météo

Une dépression c’est une zone de basse pression atmosphérique : l’air est léger et instable. Un Anticyclone est une zone de haute pression atmosphérique : l’air est lourd et stable.

Anticyclone  sup à 1013 hpa et Dépression  inf à 1013 hpa.

Le masses d’air s’affrontent sur une ligne de front. Un enroulement va se produire quelque part sur cette ligne de front. L’air de la dépression plus léger va monter en altitude créant des nuages de plusieurs types : cela forme la perturbation associée à la dépression. De façon générale, si air stable (froid) dessous et instable (chaud) dessus la situation est stable. Si air chaud dessous et stable au dessus advection et instabilité. Plus l’écart de temps important, plus phénomènes violents.

Une dépression est une zone formalisée par les isobares, tout point sur un isobare correspond à la même pression. Théoriquement, le vent rentre dans une dépression, elle « aspire ». Mais comme la terre tourne La force de Coriolis dévie dans l’hémisphère nord les particules en mouvement sur la droite.Cela donne : Le vent suit donc les isobares et légèrement rentrant dans la Dépression.

On obtient donc la direction du vent. Pour ce qui est de sa force, cela dépend de l’espace entre les isobares. + ils sont ressérrés plus il y aura du vent fort. Ex fig 1 il y aura plus de vent dans secteur A (isobares serrés) que dans secteur B .

Dans l’hémisphère nord les anticyclones tournent dans le sens des aiguilles d’une montre , les dépressions dans le sens inverse.

On en déduit une observation simple:  Loi de Buys-Ballot.

Pour un observateur face au vent : Les hautes pressions sont à gauche et les basses pressions à droites.

Ce contenu a été publié dans info mer, météo. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.