Festival RESONNANCES à Rochefort…Musique du monde et Arts de la rue…

 

 

 

 

 

Retrouvez toutes les informations sur www.festival-resonances.com

Un rendez-vous entièrement gratuit avec en après-midi, Place Colbert, des spectacles d’arts de la rue, les « Priz d’Arts », et le soir sur le site de la Corderie Royale, la grande scène cède sa place à un plateau plus intimiste pour des concerts dans un esprit de « Guinguette Musiques du Monde » !

Un festival pour découvrir des artistes émergents et faire la fête dans toutes les langues !

Vendredi 20 juillet

Les Priz d’Art  (place Colbert) :

Silences amusants d’un couple en blanc – Cie Sivouplait – Japon 17 h 00 (1er passage) 19 h 00 (2ème passage)

Nozomi et Takeshi débarquent de Tokyo. Ils enchaînent des scènes loufoques sans paroles autant inspirées par Jacques Tati que par Mister Bean. Une vraie fête du kitch et de l’amour à la japonaise !

Travelling Palace – Famille Goldini – France 17 h 50

Sur une piste tournante, Madame et Monsieur Goldini  enchaînent numéros de claquettes à la mode soviétique, équilibres, magie, rola-bola, lancés de couteaux… Une revue artisanale et pétillante qui ravive avec humour l’ambiance  des tournées itinérantes et des attractions foraines d’antan.

La Guinguette des Musiques du Monde (Corderie Royale)

 Mah Damba – Mali 21 h 00

Rythmes entêtants, profusion de cordes pincées, puissance vocale, Mah Damba poursuit une tradition familiale. Son chant magnifique, en bambara, est bien plus qu’une expression vocale. Quatre musiciens, dont deux de ses fils, accompagnent la diva malienne.

Mah Damba, chant / Mamaye Kouyate, ngoni / Guimba Kouyate, guitare, tama / Sakho Mado, djembé / Aliou Koité, calebasse

Erik Aliana – Cameroun 22 h 45

Chanteur et énergique multi instrumentiste, Erik Aliana revitalise la musique de ses ancêtres. Il ajoute aux instruments traditionnels une guitare, une basse et une batterie. La musique vive et captivante, qu’il joue avec le Korongo Jam (4 musiciens), est  teintée de sons boisés,  d’une basse jazzy et de touches funks ou cha cha cha.

Erik Aliana, chant, flûte / Francis Dschoutezo, basse, chœur / Aymeric Krol, percussions / William Monkama, batterie, chœur / Jean-Baptiste Gbadoe, guitare, choeur

Samedi 21 juillet

Les Priz d’Art (place Colbert)

Silences amusants d’un couple en blanc – Cie Sivouplait – Japon 17 h 00 (1er passage) 19 h 20 (2ème passage)

L’amour à la japonaise avec l’humour et la fantaisie nippone. A voir, à revoir

 Staff fragment – Cie La Intrusa – Espagne 17 h 35 (1er passage) 18 h 50 (2ème passage)

Ce solide duo fait vivre les émois de la vie amoureuse. Attirance, rejet, jalousie, rivalité, tendresse, réconciliation, s’expriment à travers une danse viscérale.    Dans cette performance proche du cirque,  ils intervertissent les rôles. Il est voltigeur, elle le porte. Le temps s’arrête pour parler d’amour en pleine rue.

Haïdouti Orkestra – Bulgarie, Macédoine, Turquie…

18 h 15

Cet « orchestre de brigands » accompagné de son envoutante danseuse tzigane investit la place pour une déambulation festive et fédératrice, avant le concert à la guinguette en soirée.

La Guinguette des Musiques du Monde (Corderie Royale)

 Malietes – Grèce, Turquie

21 h 00

Quatre musiciens Strasbourgeois se sont nourris depuis dix ans du riche univers des musiques virtuoses entre la Grèce et la Turquie.  Chantant la diversité des langues, ils superposent les instruments des deux rives de la Mer Egée. L’accordéon mène le bal, les percussions s’emballent, et leurs musiques entraînantes  s’agrémentent d’un esprit rock underground.

 Lior Blindermann, oud, chant / Beraud Yves, accordéon, chant / Beck Nicolas, contrebasse, tarhu / Gruel Etienne, percussions

Haïdouti Orkestra – Bulgarie, Macédoine, Turquie…

22 h 40

 Cette fanfare-orchestre mêle aux musiques populaires les cuivres d’une fanfare tzigane, en glissant ça et là des clins d’œil au dub, au ska et au reggae. 7 musiciens aux horizons multi culturels, une danseuse et un chanteur à la voix profonde. Fêtes et danses garantis.

Zéki Ayad Cholash, chant / Jasko Ramic, accordéon / Sylvain Dupuis, tapan, batterie / Krassen Lutzkanov, kaval, sax / Yann Martin, trompette / Gaël Fajeau, soubassophone / Manuel Girard, tuba / Charlotte Auger, tuba / Pierre Rigopoulos, derbouka, percussions / Nuria Rovira Salat, danse.

Et aussi :

Les « tapas » de Mathieu – à midi tapante vendredi et samedi à la Corderie Royale Spécialiste des musiques du monde et conseiller pour la programmation de Résonances, Mathieu Rosati exposera des éléments de contextes des artistes programmes : instruments, formes musicales, et cultures et parcours de vie qui les habitent. A chacun d’apporter quelque chose à partager. Durée : 30 minutes

Show case Erik Aliana – samedi à 11 h 00 au centre culturel Leclerc En acoustique et en solo, une autre façon de rencontrer cet artiste chaleureux et prometteur.

Ce contenu a été publié dans fanzine. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.